Les amours
On a beaucoup glosé sur la vie amoureuse de George Sand et, notamment, sur ceux de ses amants les plus célèbres. D’autres amours pourtant, ont structuré ou accompagné sa vie. On dit aujourd’hui qu’elle était une femme libre, mais l’indépendance a un prix. Ętre femme indépendante était très difficile en 1825. Sa vie privée fut un combat, souvent houleux et toujours douloureux.

“ La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne se guérit jamais ”
George Sand à Bocage, 23 février 1845, Correspondance, t. VI, p. 807