Les combats
“ Pour moi, ma chère maman, la liberté de penser et d’agir est le premier des biens.”
George Sand à Mme Dupin, 31 mai 1831, Correspondance, t. I, p. 886
Luttant pour sa propre liberté comme pour le progrès de la société, imprégnée d'une vision généreuse du monde, George Sand s'engagea dès 1835 dans l'action politique. Un engagement qui se soutint pendant les années 40 et s'accéléra en 1848.
     L'échec de la révolution de 1848 et le coup
       d'État de 1851 marquèrent l'arrêt de son
                    activité militante.