Eugène Lambert (1825-1900)
Eugène Lambert par Nadar, vers 1873. Archives photographiques (Médiathèque de l’architecture et du patrimoine) © CMN
1825-1900

Peintre d'animaux, aquarelliste et graveur, élève de Delacroix et de Paul Delaroche, il débuta au Salon de 1847 avec des natures mortes et des oiseaux. Son tableau, Chat et perroquet, remporta un grand succès au Salon de 1857. Il devint le spécialiste du chat et acquit dans le genre une réputation internationale qui lui valut la Légion d'honneur en 1874. Il est bien oublié aujourd'hui.
Camarade de Maurice à l’atelier Delacroix, il était venu passer un mois à Nohant en juin 1844. Il y resta douze ans. Hôte sympathique, spirituel et gouailleur, il s’intégra à la communauté familiale. Investi dans la troupe de théâtre, il était distribué dans les rôles comiques. Il participait aussi à l’élaboration des spectacles et à la peinture des décors. Avec Maurice, il créa le théâtre de marionnettes. George Sand lui a dédié Les Maîtres sonneurs.

“ Un autre enfant, d’abord timide et raillé, bientôt taquin et railleur, venait ajouter aux allées et venues, aux algarades et aux éclats de rire qui désespéraient le voisinage [du square d’Orléans]. C’était Eugène Lambert, camarade de Maurice à l’atelier de peinture de Delacroix, un garçon plein d’esprit, de cœur et de dispositions, qui devint mon enfant presque autant que les miens propres ”
George Sand, Histoire de ma vie, t. II, p. 436