Les théâtres
Lœuvre théâtrale1 2

La critique dramatique de la grande presse nationale Le Feuilleton du lundi assistait chaque fois aux premières de George Sand. Et lorsque les journalistes lui étaient personnellement hostiles surtout immédiatement après 1848 ou plus simplement sils portaient un jugement négatif sur la pièce, ils ne terminaient cependant jamais leur papier sans faire léloge de la belle langue de madame Sand.
Toutefois le succès public nétait pas souvent au rendez-vous, et la carrière théâtrale de George Sand repose sur un malentendu. Pédagogue convaincue elle considérait que léducation du public, du public populaire surtout, donnait en partie son sens à la représentation théâtrale. Or, son public nétait pas un public populaire ses plus grands succès lui sont venus de lOdéon, alors plutôt fréquenté par la jeunesse étudiante elle nétait donc pas un auteur lucratif dans ce Second Empire orienté vers le profit et les divertissements faciles. Un constat que faisaient les directeurs de théâtre soucieux de rentabilité et avec qui les difficultés furent constantes. Ce sont ces difficultés qui lamenèrent à réfléchir tardivement sur le rôle de lÉtat dans la protection de lart.