Les théâtres
Un regard visionnaire

L’approche de la carrière théâtrale de George Sand serait incomplète si l’on ne prenait en compte l’ensemble de ses réflexions sur la mise en scène et le jeu dramatique. Des écrits épars – articles, lettres, préfaces – qui annoncent une conception dissidente de l’art théâtral, une pensée qui, parce qu’elle puise aux sources mêmes du théâtre, s’inscrit dans une modernité plus grande que ses pièces destinées à être jouées.

George Sand s’intéressait à la Commedia dell’arte et regrettait l’oubli dans lequel était tombé le théâtre d’improvisation.

“ Les acteurs ont prouvé que la règle substituait à l’inspiration subite, l’inspiration étudiée qui est la perfection. Mais il n’en est peut-être pas moins regrettable que le genre italien, la comédie primitive se soient entièrement perdus.”
George Sand à Bocage, 20 octobre 1849,
Correspondance, t. IX, p. 303